Oki, j'avoue que la photo est moche comme tout et que tout psychologue risquerait de s'inquiéter sérieusement pour ma santé mentale si je vous disais à quoi elle me fait penser... Ce gros oeil jaune, ces intestins noirs grouillants sous la lumière électrique du néon, et ce fond vert de table de dissection... Vous ne pouvez pas savoir à quel point j'ai l'impression de revoir les entrailles béantes de la pauvre souris que nous avons tous, ô blasphémateurs, impudents et sacrilèges violateurs de la vie animale, sauvagement charcuté lors du dernier TP de bio. Je le savais, il fallait bien qu'elle revienne me hanter. Plus jamais désormais je ne pourrais voir de jaune d'oeuf sans qu'apparaisse sous mes yeux l'image de sa vessie hypertrophiée (1.5cm de diamètre, je peux vous dire que ça urgeait sérieusement) !
Oui, c'est de mauvais goût et, oui encore, je ne fais pas de la bonne pub pour mes oeufs cocotte. Mais c'est mon blog, et là, je me déverse l'âme. Pardonne-moi, souris ! Ta mort fut sanglante et cruelle. Je me repends. Mais sache que tes membres épinglés aux quatre coins, ta chair dépiautée, ton crâné écervelé, ton sexe amputé et ta dignité envolée le furent pour le bien de l'humanité. Car si vous êtes allées engrosser le paradis des souris, toi et tes amies, petites âmes s'envolant des centaines de carcasses qui peupleront les poubelles universitaires après être passées sous le scalpel des 1ères bac (dont 1/5 parviendront au bout de l'année), bah c'était... bah c'était... bah c'était pour quoi déjà? Oups.


Voilà, c'est bon, on peut passer aux oeufs cocotte. Alors wi, ils sont pas beaux, ça n'empêche qu'il y a un sacré potentiel là-derrière ! Peu d'ingrédients, peu de temps et, pourtant, avec des tranches de pain grillé, miam ! J'ai déniché la recette dans le dernier Saveurs, remplaçant simplement les girolles par un mélange de trompettes de la mort, girolles et pieds de mouton, histoire de profiter des champignons automnaux. Pour un petit souper de saison, ils sont parfaits !


Oeufs cocotte aux girolles
Pour 4 personnes

  • 8 oeufs
  • 300 g de girolles
  • 2 échalottes
  • 2 c. à s. d'huile de noisette
  • 20 cl de crème liquide
  • sel et poivre
  1. Préchauffez le four à 180°C, avec un grand plat rempli à moitié d'eau bouillante.
  2. Nettoyez les girolles : coupez les pied terreux et essuyez-les délicatement avec un chiffon, sans les laver. Coupez-les en morceaux.
  3. Emincez finement les échalotes.
  4. Versez l'huile de noisette dans une poêle. Faites fondre les échalotes à feu doux. Augmentez le feu, jetez les girolles dans la poêle, faites-les sauter 4 à 5 min sur feu vif.
  5. Réduisez la crème d'un quart dans une casserole, ajoutez les girolles dedans, assaisonnez. Répartissez la moitié des girolles à la crème au fond de huit ramequins, cassez un oeuf dans chaque, versez le reste de girolles à la crème sur les oeufs.
  6. Mettez les ramequins dans le plat du four rempli d'eau, faites cuire 8 à 10 min. Servez aussitôt.
  7. (Accompagnez d'un anjou blanc, Domaine Mosse)

9 commentaires:

Z'aime pas les souris par contre j'ai beaucoup ton oeuf cocotte et je ne trouve pas que la photo soit vilaine !

9:20 PM  

J'ai fait la même chose ce midi!!, sauf que n'ayant pas de girolles j'ai mis des champignons de Paris et histoire de rattraper le coup, j'ai ajouté une figue fraiche coupée en fine lamelles, un régal!

10:24 PM  

Moi, je la trouve pas mal du tout la photo, elle donne envie de préparer les mouillettes !

11:07 PM  

Je ne tirerai aucune conclusion de psychanaliste de comptoir mais par contre... je peux tremper mon crouton ?

2:25 AM  

La photo est plutôt jolie. :-)

J'adore les oeufs-cocotte, alors avec des champignons en plus...

3:46 AM  

Alors, tu vois, moi, je n'ai jamais disséqué le moindre intestin. A croire que j'ai toujours eu des profs de bio militants de chez PETA... De toute façon, je me la serais joué comme dans ET: en grande libératrice des crapauds! ;) Du coup, ta photo, je la trouve plutôt mignonne!

11:06 AM  

Je n'ai jamais disséqué qu'un cafard et des déjections de chouette alors tes oeufs cocotte m'ont fait penser à des oeufs cocotte ;)
Et ton texte est très bien écrit !

3:22 PM  

avant, j'aimais les oeufs cocotte... mais maintenant je les regarderais d'un nouvel oeil... allez, j'ai bien rit !et chez Picard, les champignons des bois sont divins et trop facile à cuisiner... ça m'a l'air délicieux en vrai.

2:03 PM  

Voici une recette rapide et vraiment délicieuse ! J'en fais les soirs où je n'ai pas trop le temps de cuisiner et c'est vraiment extra.

2:12 AM  

Article plus récent Article plus ancien Accueil

Blogger Template by Blogcrowds