Cheesecake



Il y a quelques années de cela, j'ai fait une découverte qui changea ma vie filiale du tout au tout. Mon grand-père, homme austère et difficile d'approche, était gourmand. Mais pas n'importe quel gourmand, car il n'est que le cheesecake qui puisse si facilement se frayer un chemin jusqu'à son coeur. Le cheesecake, son seul pêché, il ne peut y résister et ne jure que par lui !

"Männer sind in Zucker gemacht, Audrey."

("Les hommes sont fait en sucre, Audrey")

Voici le genre de précieuses paraboles que je tire de la sagesse de mes aïeuls. De fait, je me suis taillée une petite ligne de conduite et chaque année, pour son anniversaire, je lui amène un cheesecake. Et à mon grand bonheur, cette année j'ai eu droit à :

"Audrey ! Dein cheesecake ist ein Traum !"

("Audrey ! Ton cheesecake est un rêve !)

Comme quoi, on peut aller loin avec un gâteau :)

Cheesecake

  • 250 g de spéculos
  • 115 g de beurre fondu
  • 3 oeufs, blancs et jaunes séparés
  • 500 g de ricotta
  • 100 g de crème fraîche épaisse
  • 125 g de sucre
  • 1 càc d'extrait de vanille ou 1 gousse de vanille
  • 1càs de jus de citron (+ un peu de zeste râpé si vous le désirez)

Préchauffez le four à 180°C.

Ecrasez les spéculos jusqu'à obtenir des miettes pas trop grosses. Mélangez-les avec le beurre fondu puis étalez ce mélange sur le fond d'un moule à charnières (+- 21 cm de diamètre), en le faisant un peu remonter sur les bords. Vous pouvez vous aider du dos d'une cuillère ou d'un verre pour lisser la surface sans trop appuyer. Réfrigérez.

Mélangez la ricotta, la crème fraîche, les jaunes d'oeufs, la vanille, le jus de citron et le sucre dans un saladier. Incorporez les blancs battus en neige. Versez dans le moule, sur le fond de biscuits.

Enfournez pour environ 1 heure. Il est normal que le gâteau ne soit pas tout à fait pris au milieu. Laissez refroidir dans le four éteint puis sortez-le et laissez-le refroidir complètement. Réfrigérez pendant une demi-journée, ou mieux, une nuit, sachant que plus le temps passe, meilleur est le cheesecake.

Source recette : Fiche Télé-Moustique

11 commentaires:

Il me fait bien envie ce cheesecake, d'autantque j'adore les spéculoos!!! (alors, le titre de blog... aussi par la même occasion!)

12:33 PM  

il est super ce cheesacake, j'en veux bien une part.

12:54 PM  

Il est magnifique! Il a l'air léger et mousseux! Un délice!

3:07 PM  

je collectionne les recettes de cheesecake...sans pour autant me lancer...ta prose est très convainquante du coup je met ta recette en tête de liste...
le vécu y'a rien de mieux comme référence!!!
bise
;)

4:06 PM  

J'imagine aisément combien, il doit être divin ton cheesecake, à base de spéculoos...

6:12 PM  

hum, j'en ai l'eau à la bouche, ça me fait penser que celà fait bien longtemps que je n'en ai pas fait !

7:08 PM  

Ton grand père m'a tout l'air d'être un homme bien sage et qui a compris le sens de la vie!! je le crois sur parole quand je vois la photo du cheesecake, et j'adore l'idée de le faire à la ricotta, je vais tester!

9:48 PM  

mmmm un délice ce gâteau! Normal que ton grand-père n'y résiste pas!!! Ein traum!!!

9:36 AM  

Hello Elise ! Si jamais tu l'essaies, tu me dis hein? :p

Alhya, wi, il est très très sage mon grand-père :) Puis les cheesecake à la ricotta sont ceux qui me plaisent le plus en général. Une chose est sûre je les préfère à ceux au Philadelphia ! Si tu le testes, j'aimerais beaucoup avoir ton avis !

Clairechen, l'aurais-tu testé ? Si oui, je suis contente qu'il t'aies tant enthousiasmée :D

5:35 PM  

Excellent ! Ma touche personnelle : citron vert au lieu de citron jaune (jus entier + zeste), un oeuf en plus, et servi avec un coulis de fruits rouges.

12:23 PM  

mmm,j'adore, il est très tentant!!

10:49 PM  

Article plus récent Article plus ancien Accueil

Blogger Template by Blogcrowds